Les 4 saisons

Nous pourrions associer le rythme de la vigne aux quatre saisons de Vivaldi, mais ce serait sans doute un peu prétentieux. Au sein de la nature, la vigne se transforme jusqu’à la vendange.
De la dormance, elle va traverser des cycles, se nourrir de la terre pour nous offrir ses fruits. C’est aussi le rythme du vigneron que nous allons découvrir.

L'hiver

L’année vigneronne commence par la taille. La vigne, est une liane qu’il faut sans cesse contrôler. Nous attendons la mi-décembre pour commencer ce long travail. La sève est alors redescendue, c’est le repos de la plante. La taille a pour but de limiter l’allongement et le vieillissement du cep. Nous pratiquons la taille guyot .

Pour limiter le rendement futur nous ne laissons que 6 yeux sur la baguette et 2 sur le courson (petite taille). C’est la danse du sécateur, travail long et laborieux qui va conditionner l’avenir de la vigne.
Il faut être exigeant, consciencieux, attentif. Une fois ce travail accompli, il faut se débarrasser des sarments en les brûlant. La vigne est alors libérée des ses vieux bois. Les baguettes vont prendre place sur le fil de cordon. Nous les couchons pour étaler la végétation.

Le Printemps

L’hiver s’achève par la pleure de la vigne. Quelques larmes s’écoulent sur les plaies de taille. Généralement la vigne pleure 3 fois avant de « débourrer ». Sous le réchauffement progressif des températures, les bourgeons gonflent. Ils vont petit à petit s’ouvrir, laissant apparaître de jeunes pousses et enfin les grappes.
La fleur de la vigne prend naissance. Elle doit avoir lieu dans de bonnes conditions pour éviter la coulure. L’air se couvre alors d’un délicat parfum. Des milliards de fleurs vont embaumer l’atmosphère. Cette période qui peut durer de 3 / 4 jours à 2 semaines est déterminante sur la sortie de raisin. Mais c’est aussi au moment de la pleine fleur de la vigne que l’on va pouvoir déterminer la date des vendanges. Nous comptons 100 jours. Bien sûr les mois qui vont suivre peuvent jouer sur ces prévisions, mais rares ont été les années où nous avons dû avancer ou reculer la date des vendanges.

C’est également le temps des premiers labours et des premiers traitements. Travail long pour nous qui travaillons nos sols. Il faut saisir le bon moment, prendre en compte la météo, la nature du sol, pour travailler correctement. C’est un moment très délicat qu’il n’est pas toujours facile de mettre en place pour bien maitriser l’enherbement.
Et puis la course face au développement de la végétation s’engage. Dès que la vigne atteint quelques centimètres on commence l'échetonnage et le dédoublage si nécessaire. Plus le travail est effectué tôt, plus il est facile et rapide. Mais impossible d’être partout à la fois. La vigne va atteindre les fils du milieu, puis les fils du dessus. Cette liane pousse, pousse, pousse. Le rognage consiste à conditionner la plante et à ralentir sa pousse. Le 1er sera juste un écimage. Nous le préférons tardif. Nous avons ainsi remarqué que la vigne ralentit d’elle-même sa course et limite ainsi les passages du tracteur.

L'Ete

Aux prémices de l’été la vigne commence à ralentir sa végétation. Nous fignolons l'accolage , le rognage et quelques labours. En fonction de la climatologie et de l’état sanitaire de la vigne, nous continuons ou non les traitements. En août, la véraison commence. Plus facile à observer sur Pinot noir, les grumes vont les unes après les autres rosir. La maturation prend forme. Les baies vont grossir de plus en plus et se gorger de soleil.
Elles deviendront noires, l’acidité va diminuer et le sucre, les composés phénoliques et aromatiques augmenter. Les dés sont lancés, période cruciale tant redoutée des vignerons.
Les orages de l’été parfois porteurs de grêle nous empêchent de rester sereins. Il faut laisser au temps faire son ouvrage et attendre patiemment les vendanges.

L'Automne

Cette saison correspond à la période des vendanges. La fin d’un cycle, la récompense du vigneron. Dans les vignes nous faisons des prélèvements de baies pour mesurer le taux de sucre (l’alcool). Ainsi nous pourrons ajuster avec précision la date des vendanges et l’ordre de ramassage des différentes parcelles de vignes.
Les vendanges terminées, la vigne va se mettre au repos, les feuilles vont changer de couleurs. Novembre est la fin de la saison, les feuilles tombent, les jours diminuent, le froid arrive….à nouveau la taille va bientôt recommencer.